La série documentaire est une incursion dans la Nation métisse de St-Laurent au lac Manitoba et suit les plus actifs et les plus talentueux chasseurs, trappeurs et pêcheurs de la communauté.

Leurs activités débutent au temps des coureurs des bois qui sont venus chercher la fortune et qui ont uni leur destinée aux femmes des Premières Nations.

Ils ont longtemps chassé le bison, ils ont vécu en paix et ils auraient pu fonder un pays mais, leur chef, Louis Riel, a été pendu. Malgré tout, les Métis de St-Laurent ont su résister et forment encore aujourd'hui une communauté vivante qui continue à parler sa langue et à chérir un mode de vie traditionnel.

Voir la bande annonce

Saveurs du pays

Faut t’y goûtes!

Dans la cuisine de leur enfance, Julien et Roger Chartrand nous préparent quatre recettes traditionnelles héritées de leur mère et grand-mère, dont le fameux rat d'eau. Pour leur part, Norbert et Charles Langelier, père et fils, nous cuisinent quatre mets qui permettaient aux Mitchifs de bien survivre, qu'ils soient à la maison ou en expédition.

Voir les recettes

Mots du pays

On a longtemps ridiculisé et marginalisé la langue des Mitchifs et on leur a même interdit de la parler, mais on tend maintenant à la valoriser puisqu'elle est un trait distinctif de cette culture unique en plein renouveau. Le lexique interactif permet de se familiariser avec cette langue savoureuse où le vieux français et les tonalités autochtones se côtoient.

Voir le lexique

Gens du pays

La nature est leur seul patron

Ils sont d'une lignée d'hommes et de femmes indépendants. Leurs ancêtres, les coureurs des bois, étaient aventureux et voulaient se soustraire à la loi des Anglais. En mariant les femmes des Premières Nations, qui valorisaient l'autonomie, ils ont donné naissance à une Nation distincte et experte. Les coureurs des bois amenaient avec eux la technologie européenne tandis que les Premières Nations avaient une connaissance étendue du territoire. En unissant leur destin, les Métis ont marié le meilleur des deux mondes.

Voir les gens

St-Laurent

L'histoire d'une migration

Avant de s'installer à St-Laurent, les Mitchifs étaient semi-nomades et chassaient le bison dans la région de la Rivière rouge. Ceux qu'on appelait « les hommes libres » étaient devenus des spécialistes de la transformation de la viande en pemmican qui fut la clef de voûte de leur culture et de leur économie. Quand le bison est disparu, plusieurs sont venus s'installer à St-Laurent, aux abords du lac Manitoba.

Lire la suite
CMF - FMC Canal D Manito Media Avenue 4 Communications